Journal d’une scandaleuse

Depuis le début de l’année, la femme qui fait le buzz dans le monde du football c’est Nathalie Koah. L’ancienne maitresse du footballeur Samuel Eto’o a fait couler beaucoup d’encre avec son livre Revenge Porn où elle raconte ses six années de vie ave12794455_1153635918001685_865346731610434448_nc le joueur dans les moindres détails. Personnellement, j’ai lu le livre car j’adore les ragots (quand ils ne me concernent pas évidemment). Après les poursuites judiciaires entamées pour l’interdiction de la publication du livre, l’héroine du roman à scandale fait parler d’elle encore une fois. En effet, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la femme, la magazine Jeune Afrique sortait un classement des 20 femmes qui inspiraient l’Afrique et le monde. Dans ce top, je ne suis pas surprise de voir l’auteure à succès nigérianne Chimamanda Ngozi Adichie ou encore la pilote kenyane Irène Koki Mutungi. Au fil des lectures je tombe sur la star du moment… Nathalie Koah, une femme qui inspire ? Je ne pense pas ! Cette femme est l’exemple de tout ce qu’il ne faut pas faire : se laisser manipuler par un homme de pouvoir, accepter de perdre sa dignité par amour, se laisser envouter par l’argent au point de se perdre tout entière. Ce n’est en aucun cas une femme inspirante et ça ne le sera jamais. En la mettant comme exemple, nous ratons tout de ce qu’on doit apprendre aux jeunes filles. Nous devons apprendre aux jeunes femmes à se battre pour leur indépendance ! Nous devons arrêtrer de les cantoner au statut de femme objet ! Nous devons arrêter de réagir quand il est déja trop tard ! Nous devons apprendre à nous respecter et à comprendre notre valeur ! Nathalie Koah a, j’espère, compris la leçon ! Beaucoup la font passer pour une victime qui a subi les perversités d’un homme influent. Je la vois comme une femme naive qui voulu volé trop haut, trop tôt et qui s’est brulée les ailes… En aucun cas, elle n’a été forcée… Se plaignait-elle de sa situation auparavant ? NON. Il a fallu que son intimité soit exposée aux yeux de tous pour qu’elle prenne conscience qu’il fallait réfléchir avant d’agir … Tant que nous les femmes, nous nous laisserons dominer ainsi par les hommes, nous ne nous ferons pas respecter, ils continueront de se comporter comme des animaux à notre égard.

La seule chose pour laquelle je félicite Nathalie, c’est d’avoir eu assez de cran pour mener l’histoire aussi loin. Elle a eu le courage de riposter et  de mettre à jour une vérité que tous savaient mais taisaient. Je la félicite aussi d’avoir fait lire les africains à nouveau, de les avoir plongé à nouveau dans les livres abandonnés depuis des lustres au profit d’une vie virtuelle pas si sociale que ça. Je vois en elle, une femme blessée qui n’a pas eu ce qu’elle espérait et qui cherche à se venger. La question que je me pose cependant, c’est : Si Samuel n’avait pas été si loin avec les plaintes et les photos exposées, serait-elle encore à ses cotés ?

Sur cette question pertinente, je vous laisse !

xoxo

Votre Queen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *